Origine des projets

 

En 2007, dans le cadre du projet de la METRO grenobloise "Lecture et territoire", une commande de spectacle sur le thème « quand j'ai eu vingt ans, quand j'aurai vingt ans » rassemblant seniors, collégiens et élèves d'école primaire. Un petit groupe de seniors s'est constitué, un projet artistique s'est mis en place et, désireux de poursuivre l'aventure des échanges inter-générationnels et de la création d'un spectacle, ils ont décidé de se constituer en association en 2009.

 

                                                                                  

                                                                          L'association des Griots du Verderet

 

 

                                                                                          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les seniors ont choisi ce nom, car ils souhaitent être “passeurs de mémoire”. A l'image du Verderet, la rivière qui traverse la ville d'Eybens (38), leur histoire est un flot de vie qui coule à travers le temps. Chaque histoire personnelle devient mémoire de tous dès qu'elle est écoutée par les plus jeunes, vibrant et résonnant à la façon d'un arc musical sonore. Les événements de la vie, même douloureux, sont alors transformés par l'acte magique de réaliser un spectacle chanté et dansé.

 

En transmettant leur mémoire et leurs savoirs à des enfants ou des adolescents, les seniors retrouvent aussi une place dans la société et redeviennent des acteurs sociaux à part entière. Ces rencontres ludiques (au sein d'un spectacle, dans un potager ou autour d'un pique-nique au bord de la rivière), sont aussi très bénéfiques pour les enfants qui s'enrichissent au contact des seniors, redécouvrant auprès d'eux des jeux d'autrefois et le plaisir du contact avec la nature.

 

Pourquoi un nouveau spectacle ?

 

 

Ayant reçu un bel accueil pour le spectacle « Killian et Coline » écrit et joué en 2009/2010, les Griots et la chorale d'enfants souhaitent lui donner un caractère plus professionnel, en faisant appel à un chorégraphe, un metteur en scène, une costumière, etc.... Entre 2011 et 2012, « Killian et Coline » a été joué avec d'autres enfants d'Eybens. L'histoire a évolué en fonction des préoccupations des enfants, inquiets de voir le Verderet pollué : Charlotte la Griotte, la passeuse de mémoire, va devenir Charlotte la recycleuse d'objets perdus....

 

 

L'autre versant du projet

 

L'idée même d'aller recueillir la mémoire de personnes, même très âgées et dépendantes, est en cours de développement en maisons de retraite et en EHPAD. Du secret à la légende, les gens se racontent, et leurs histoires de vie deviennent chansons et danses, une alchimie qui transforme des souvenirs douloureux en moment artistique, de la nostalgie à la création. La musique est l'art du temps, elle est pour les seniors génératrice de futur, ce qui constitue l'antidote même du processus psychique de vieillissement.

                                                                             Vidéos présentant les projets

                                                                             

 

 

 

 

Kilian et Coline (12/2010) :

Quand j'avais 20 ans, quand j'aurai 20 ans :
          reportage sur C9 (2010)